Vous êtes :

Une collectivité
Journaliste
Candidat
Riverain
L'établissement
Carte des opérations
Publications
1962-2022 - 60 ans de l'AFTRP / Grand Paris Aménagement

1962-2022 - 60 ans de l'AFTRP / Grand Paris Aménagement

Fondée en 1962 pour constituer les réserves foncières requises pour bâtir les villes nouvelles d'Ile-de-France puis son programme de Grands ensembles, l'Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP), devenue Grand Paris Aménagement, fête ses 60 ans.

Découvrez l'histoire de Grand Paris Aménagement au travers d'une série d'articles réalisés aux côtés du Journal du Grand Paris et très bientôt avec une série d'interviews inédites.

60 ans d'urbanisme francilien racontés par le Journal du Grand Paris

L'Agence foncière et technique de la région parisienne, devenue Grand Paris Aménagement, fête en 2022 son 60e anniversaire. Découvrez son histoire, ses enjeux et ses ambitions dans le cadre d'une série de sept articles en collaboration avec le Journal du Grand Paris.

Partie 3/7 - De l'AFTRP à Grand Paris Aménagement

En 2015, l’Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP) se mue en Grand Paris Aménagement (GPA). Un changement de gouvernance qui place la présidente de Région à la tête de l’établissement jusque-là présidé par des fonctionnaires, et une mise à l’échelle de l’opérateur afin de le placer « à la hauteur des ambitions du Grand Paris ». Thierry Lajoie était conseiller au cabinet de Cécile Duflot, alors ministre de l’Egalité des territoires et du Logement, lorsque la présidence de l’AFTRP s’est libérée. « J’ai été désigné sur un projet. Celui de transformer l’établissement », indique l’actuel directeur général stratégie et finances du promoteur Quartus, qui présida l’AFTRP de 2013 à 2018, avant d’en devenir le directeur général jusqu’à l’arrivée de Stéphan de Faÿ en 2020.

Lire la suite de l'article en cliquant ici L'article est disponible en téléchargement ci-dessous.

De l'AFTRP à Grand Paris Aménagement

Partie 2/7 - De la rénovation urbaine au zéro artificialisation nette

A partir des années 1990, l’AFTRP mettra ses compétences multiples au service des grands programmes de rénovation urbaine. Après la crise immobilière de 1992, qui l’affecte, elle prendra également toute sa part à la construction de logements, se rapprochant des territoires et de leurs élus.

En 1991, la création du ministère de la Ville ouvre une nouvelle phase de la politique du pays, qui débouchera sur le lancement des grands projets urbains, puis des grands projets de ville, qui préfigurent les ambitions portées ensuite par l’Anru (Agence nationale de la rénovation urbaine). La rénovation urbaine, complexe par essence, nécessitant des investissements importants et une ingénierie pluridisciplinaire à la hauteur des enjeux, va devenir une des compétences majeures de l’AFTRP (Agence foncière et technique de la région parisienne). A titre d’exemple, la ville de Grigny (Essonne) lui confie l’aménagement de la ZAC de son centre-ville en 1998 : il s’agit de créer un centre urbain, dans un périmètre de 70 ha, fédérant les quartiers dispersés du village, de la Grande Borne et de Grigny 2, la copropriété aux 5 000 logements. Un vaste chantier qui se poursuit aujourd’hui....

Lire la suite de l'article en cliquant ici ! L'article est disponible en téléchargement ci-dessous.

De la rénovation urbaine au zéro artificialisation nette

Partie 1/7 - Les 1000 vies de Grand Paris Aménagement

Une autre époque. Lorsqu'en 1962, l'Agence foncière et technique de la région parisienne (AFTRP) est créée, c'est l'État et ses grands serviteurs qui décident des contours de l'urbanisation parisienne.

L'heure est à la planification, aux vastes schémas nationaux. Et, en l'occurrence, à la création de cinq villes nouvelles en Ile-de-France (Evry, Marne-La-Vallée, Sénart, Saint-Quentin-En-Yvelines et Cergy-Pontoise) pour tenter de freiner la croissance endémique de la Capitale. C'est la période du plan d'aménagement et d'organisation générale de la région parisienne (Padog), prescrit par le général de Gaulle en 1958, auquel se substituera le schéma directeur d'aménagement et d'urbanisme de la région de paris (Sdaurp), élaboré en 1965 sous la direction du préfet Paul Delouvrier.

"Il existe alors en Ile-de-France un besoin criant de logements, mais aussi d'équipements", souligne le sociologue spécialiste des politiques urbaines Renaud Epstein. Lire la suite de l'article en cliquant ici ! L'article est également disponible en téléchargement ci-dessous.

Partie 1/7 - Les 1000 vies de Grand Paris Aménagement

Logo Grand Paris Aménagement

Soyez les premiers informés de nos actualités.

Marchés publics

Nous contacter

Mentions légales

Logo Grand Paris Aménagement

(Re)créer de la qualité de vie pour tous, dans tous les territoires d'Île-de-France et pour longtemps.

Nous découvrir

Suivez-nous

Soyez les premiers informés de nos actualités.

Marchés publics

Nous contacter

Mentions légales

Notre agenda

Voir plus

Cookies

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies utilisés pour réaliser des statistiques de visites.

Accepter

Refuser

En savoir plus