notre actualité

Vie de Grand Paris Aménagement

04 avril 2019

TOUS À VERSAILLES POUR LA BIENNALE D’ARCHITECTURE ET DU PAYSAGE !

Du 3 mai au 13 juillet 2019 à Versailles, la première biennale d’architecture et du paysage organisée sous l’égide la Région Ile-de-France  présentera le pavillon « Horizon 2030 » du Grand Paris Express. Grand paris Aménagement en est partenaire aux cotés de la société du Grand Paris, Paris Saclay et la Solideo. L’occasion d’exposer les futurs visages de nombreuses centralités grandparisiennes à travers les futures 68 gares et des focus sur des projets emblématiques notamment de Grand Paris Aménagement et Orsa comme les Ardoines et le futur quartier Charenton-Bercy.

La biennale vise à promouvoir un dialogue fécond entre citoyens, élus, architectes, paysagistes, urbanistes et créateurs pour inventer la ville de demain. Elle se tiendra dans six lieux emblématiques de la ville, et notamment dans l’Ecole nationale supérieure de paysage et l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Versailles. Des événements associés à la Biennale seront également organisés au sein du château et dans toute la ville.

 

Le thème « L’homme, la nature, la ville » a été retenu pour cette première édition portée par François de Mazières, maire de Versailles, commissaire général de cet événement.

 

Situé à proximité du château de Versailles, dans la friche du bâtiment de l’ancienne poste centrale, ce pavillon de plus de 1200 m2, rendra compte de la vision urbaine développée par ses concepteurs (architectes, designers, paysagistes, urbanistes, etc.). En mettant l’accent sur les liens qui unissent mobilité, architecture, vie urbaine et paysage, tout en partant de la réalité concrète des chantiers, le Pavillon cherchera à apporter un regard à la fois concret et prospectif sur le thème retenu pour cette première biennale « L’homme, la nature et la ville ».

 

Le commissariat du Pavillon, est assurée par le « Groupe 2030 » composé de Ruedi Baur (designer), Frédéric Chartier et Pascal Dalix (architectes), José-Manuel Gonçalvès (directeur artistique), Jean-Christophe Nani (paysagiste), Arnaud Passalaqua (historien), Pierre Alain Trévelo (architecte et urbaniste) et Corinne Vezzoni (architecte). La réalisation du Pavillon est conduite sous la direction artistique et culturelle de José-Manuel Gonçalvès.

 

En accès libre pendant toute la durée de la Biennale, le Pavillon « Horizon 2030 » exposera plusieurs créations inédites, des immersions numériques, ainsi que de très nombreux projets d’architectes :

 

  • Une grande salle des maquettes rassemblera pour la première fois les 68 gares du Grand Paris Express sous la forme de maquettes, de perspectives, de cartes et d’échantillons de matériaux, témoignant de la pluralité de visions des 37 agences d’architecture engagées aujourd’hui dans le projet ;
  • Un « jardin des terres », issues des travaux de creusement du métro, interrogera la place de la nature dans la ville, sur notre rapport au paysage urbain, à la géographie de la cité et sur l’invention de nouveaux espaces publics réellement vivants ;
  • Une œuvre monumentale de l’artiste québécois Michel de Broin, prenant la forme d’un escalier infini, fera écho au tracé du nouveau métro ;
  • Une fresque immersive à la fois historique, prospective et cartographique racontera les évolutions depuis près de deux siècles des liens entre mobilités et urbanisme dans notre Capitale et sa région ;
  • Un laboratoire des paysages alimenté par des photographies, des cartes et des travaux de paysagistes, questionnera les rapports entre la ville et son environnement, entre le minéral et le végétal, entre les futures gares et leurs espaces publics ;
  • En lien avec l’arrivée du métro, plusieurs grands projets emblématiques seront exposés : les sites olympiques et paralympiques en Seine-Saint-Denis, le projet de nouveau quartier autour de la gare des Ardoines à Vitry-sur-Seine, le quartier Charenton-Bercy, le campus urbain Paris-Saclay, etc.

 

Pendant toute la durée de la Biennale, ce pavillon « Horizon 2030 » accueillera en effet des débats avec des architectes, des conférences et des balades urbaines. Parmi ces rendez-vous, les « apéros archibio » du Grand Paris Express auront lieu chaque samedi à 17 heures, ainsi que des ateliers pour les enfants et les adultes en semaine et le week-end.

 

 

C’est un événement majeur pour la visibilité du territoire et la promotion des acteurs de la construction qui se profile. Dans le sillage de l’accord de Paris sur le climat,la Biennale d’architecture et de paysage d’Île-de-France fera état des expériences menées sur le territoire francilien et dans de nombreuses métropoles à travers le monde afin de répondre aux défis climatiques et aux besoins de solutions innovantes qui construiront la ville nature de demain.

 

L’ambition de l’événement est d’amener les jeunes à penser le développement durable et la ville de demain, penser le Grand Paris à long terme, réinventer la ville sur la ville, en préservant l’environnement.

 

 

Au programme de la Biennale :

 

6 lieux d’expositions, de rencontres et d’animations

6 lieux de Versailles accueilleront l’essentiel des expositions, rencontres et animations pour tous au programme :

  • La petite Écurie – avec l’École nationale supérieure d’architecture,
  • Le Potager du Roi – avec l’École nationale supérieure de paysage
  • Le Château de Versailles
  • L’ancienne Poste
  • L’espace Richaud
  • Les grilles de l’Hôtel de ville – Mur des Petites écuries

 

 

En savoir plus

https://media-mediatheque.societedugrandparis.fr/permalinks/domain1/2019/04/02/1138-La_Societe_du_Grand_Paris_presente_le_pavillon__Horizon_2030__a_la_premiere_Biennale_darchi.pdf

 

 

 

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :