notre actualité

Vie de Grand Paris Aménagement

26 novembre 2016

SIGNATURE DU CIN CHARENTON-BERCY

Le 24 novembre 2016, l’État, la ville de Charenton-le-Pont, l’Établissement public territorial Paris Est Marne et Bois et Grand Paris Aménagement ont signé le Contrat d’intérêt national (CIN) Charenton-Bercy portant sur un périmètre de 10 ha. Au programme : du logement, des équipements, des bureaux, de l’aménagement paysager et des transports.

Signature du CIN Charenton-Bercy

Signature du CIN Charenton-Bercy : L’objectif de ce CIN est de réorganiser un territoire totalement saturé, entre l’A4 et ses 280 000 passages de véhicules par jour, les voies ferrées qui mènent aux gares de Bercy et gare de Lyon et sont accompagnées de nombreuses infrastructures techniques de la SNCF, les emprises de  l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et divers entrepôts.

 

D’autres partenaires privés ou publics sont aussi associés à la table des discussions : AP-HP, SNCF, La Martiniquaise, Immobilière Carrefour, Tikéhau propriétaire de Becy 2, Ibis et Ibis Budget, l’EPFIF, I3F, RL et SNI. Tous seront associés à la réflexion et se réuniront au minimum deux fois par an.

 

« Le CIN est l’outil nécessaire pour développer, dans l’intérêt premier des habitants, tout le potentiel dont dispose le quartier de Bercy à Charenton. Celui-ci fédérera les acteurs publics et privés pour donner un nouveau souffle à ce secteur en le transformant en un quartier moderne, apaisé avec un urbanisme à taille humaine mêlant logements, bureaux et services de proximité», a souligné Hervé Gicquel, maire de Charenton-le-Pont. Pour les propriétaires fonciers publics (SNCF, AP-HP), céder du terrain permet de continuer à investir sur d’autres projets. Quant aux privés, certains comptent bien rester se développer sur place. « Avec les CIN, c’est l’esprit métropolitain qui se construit« , se félicite Jean-François Carenco, préfet de la région Île-de-France. « Ce contrat permet également de renforcer les échanges avec la ville de Paris « , pointe pour sa part  Thierry Leleu, préfet du Val-de-Marne.

 

 

Mis à jour le 25 novembre 2016

Ces articles pourraient également vous intéresser :