notre actualité

Territoire Grand Paris Nord

10 octobre 2017

L’EUROPE SOUTIENT LE PROJET « CYCLE TERRE »

Le 10 octobre, le projet « Cycle terre », développé par Grand Paris Aménagement, la Ville de Sevran, le bureau d’études Antea Groupe, les laboratoires de recherche Amaco, AE&CC et Craterre, l’agence Joly&Loiret et une demi-douzaine d’autres partenaires dont la Société du Grand Paris, a été désigné lauréat de l’appel à projets européen « Actions innovatrices urbaines » dans la catégorie « Economie circulaire ».

L’annonce a été faite à l’occasion de la semaine européenne des régions et des villes, qui se tient jusqu’au 12 octobre à Bruxelles. Grace à ce programme du Fonds européen de développement régional (FEDER), « Cycle Terre » va obtenir un important cofinancement de 4,8M€, qui couvrira 80% des dépenses estimées de cet ambitieux projet.

 

Le projet « Cycle Terre » : réutiliser les terres excavées du Grand Paris Express pour créer un nouveau matériau de construction

 

« Cycle terre » consiste à créer une filière terre pour les matériaux de construction de la ville. Il s’agit pour cette expérimentation de réutiliser les terres excavées du Grand Paris Express pour les transformer en matériaux à très faible empreinte carbone, utilisables à proximité des chantiers du réseau de transport. Le démonstrateur de Cycle Terre verra le jour à Sevran, à proximité de l’emplacement de la future gare « Sevran – Livry » de la ligne 16. Les terres extraites pour la réalisation de cette gare seront d’abord triées en fonction de leur typologie (argile, sable, graviers, …), puis ces matières seront formulées pour créer quatre type de matériaux (brique, panneaux d’argile, terre allégée, enduits). Ces nouveaux matériaux auront notamment vocation à approvisionner l’opération d’aménagement « Sevran Terre d’Avenir » portée par Grand Paris Aménagement.

 

L’objectif de Cycle Terre est de réduire l’impact et l’empreinte écologiques du réseau de transport et des projets d’aménagement urbain associés, tout en assurant la disponibilité de matériaux de construction, dans un contexte de raréfaction des ressources. Le projet s’inscrit dans une logique d’économie circulaire, et permet d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles, limiter les déchets générés tout en créant de la valeur économique, sociale et environnementale. En effet, la création de l’unité de fabrication donnera lieu à une action de formation pour environ une centaine de personnes dans le domaine de la construction. Par ailleurs, le matériau terre a des effets très bénéfique sur la qualité intérieure de logements : confort acoustique, gestion de l’hygrométrie, qualité visuelle,…

 

Les partenaires de « Cycle Terre »

 

Plusieurs partenaires sont engagés dans ce projet ambitieux impulsé par Grand Paris Aménagement, et la ville de Sevran, visant à créer une filière de matériaux en terre. Le bureau d’études ANTEA Group, spécialiste de la géologie, cinq laboratoires de recherche (Laboratoire IFFSTAR, CraTERRE, AE&CC, Amaco et Sciences Po Paris), le cabinet d’architecture (Joly et Loiret Architectes) commissaire de l ‘exposition Terres de Paris, le promoteur immobilier (Quartus) et l’organisme de formation de Sevran (Compétences Emploi) y prennent part. Le CSTB (Centre scientifique et technique du Bâtiment) et la Société du Grand Paris sont également des parties prenantes.

 

Le programme européen «Actions Innovatrices Urbaines»

 

« Actions innovatrices urbaines » est un programme du FEDER, qui dispose d’un budget de 372 millions d’euros pour la période 2014-2020. Il a pour objectif d’identifier et soutenir des solutions nouvelles et innovantes pour répondre aux multiples défis qui se posent aujourd’hui aux villes de l’union européennes. Cette année, l’appel à projets portait sur les thématiques des mobilités urbaines, de l’intégration des migrants et réfugiés, et de l’économie circulaire. Le programme « Actions innovatrices Urbaines » vise à fournir aux collectivités et leurs partenaires les ressources pour tester des idées audacieuses et non éprouvées, et à concrétiser des prototypes pouvant être testés sur le terrain.

Ce programme va donc permettre au projet « Cycle Terre » de s’engager durant 3 ans dans une phase de test grandeur nature. Ainsi, l’objectif est développer une unité de fabrication fonctionnelle en 2019. En parallèle, une exposition Terre de Sevran sera montée, et un guide de conception architecturale pour les matériaux terre sera élaboré et diffusé.

 

Mis  jour le 10 octobre 2017

Ces articles pourraient également vous intéresser :