notre actualité

Territoire Grand Paris Ouest

17 octobre 2020Publié par Géraldine Ajax Directrice de la communication Grand Paris Aménagement

#JNARCHI2020 LES ECOLES SONT DES VILLES MINIATURES

Lieux d’ouverture et d’apprentissage, les écoles et groupes scolaires réalisés au sein des opérations d’aménagement de Grand Paris Aménagement bénéficient d’un soin particulier. Le travail des architectes y est fondamental, apportant soin, attention et solutions à un équipement public qui au-delà de ses codes est aussi une ville en miniature.

 

#JNARCHI2020 les écoles sont des villes miniatures

#JNARCHI2020 les écoles sont des villes miniatures : A l’occasion des Journées nationales de l’Architecture, nous relayons la visite organisée par le CAUE d’Ile de France le 18 novembre prochain de la visite de l’école Simone Veil de Bessancourt.

 

Conçue par Angélique Sternheim de l’agence Architecture B+B et les paysagistes de Canopée ? ce bâtiment passif et écologique de huit classes (3 en maternelles et 5 en élémentaires) plus une Ulis (unité localisée pour l’inclusion scolaire) ne pouvait que s’inscrire dans la logique de ce quartier, labellisé EcoQuartier, pensé dans le respect de l’environnement et du développement durable.

 

Son implantation reprend la forme d’un îlot traditionnel, fermé sur la rue et accueillant un cœur verdoyant, perceptible depuis l’espace public. « Les bardages en bois et le jeu de toitures végétalisées renforcent l’aspect écologique du groupe scolaire », ajoute Angélique Sternheim de l’agence BPLUSB Architectures, l’architecte du projet. Elle a aussi pensé à l’avenir : deux espaces sont laissés vide sur la partie centrale, qui accueille la cour des deux écoles. Ces espaces « sont aux dimensions d’une salle de classe ». « Si besoin d’une classe de plus, ajoute l’architecte. Il suffira de bâtir une cloison et de faire quelques aménagements. »

 

L’opération d’aménagement des Meuniers est un quartier mixte de 30 hectares qui conserve environ 35 % d’espaces verts et se caractérise par des engagements forts en matière de développement durable : cheminements doux, jardins familiaux, bâtiments passifs, auto-partage, coulées vertes. Ces espaces de respiration oxygéneront les 1000 logements à terme, la zone d’activités de quatre hectares (avec notamment PME/PMI et artisans), les équipements publics (école, gymnase, centre technique municipal…) et les commerces programmés.

 

Pour s’inscrire et en savoir plus sur la visite du CAUE le 18 novembre 2020

https://www.caue-idf.fr/content/bessancourt-groupe-scolaire-simone-veil

 

 

Crédits photos :

Ecole Claude Dilain/Tank Arichitecture / Clichy-sous-bois

Ecole Jacques Derrida /Bernard Desmoulin / Ris Orangis

Ces articles pourraient également vous intéresser :