notre actualité

Territoire Grand Paris Ouest

19 novembre 2019

VOICI UNE ÉCOLE PASSIVE POUR DES ENFANTS BIEN ACTIFS

L’école Simone Veil de Bessancourt a ouvert des portes à plus d’une centaine d’enfants depuis la rentrée 2019. Inaugurée le 2o novembre, elle se situe en plein cœur du quartier des Meuniers aménagé par Grand Paris Aménagement. Conçue par Angélique Sternheim de l’agence Architecture B+B et les paysagistes de Canopée,  le futur bâtiment ne pouvait que s’inscrire dans la logique de ce quartier, labellisé EcoQuartier, pensé dans le respect de l’environnement et du développement durable.

Son implantation reprend la forme d’un îlot traditionnel, fermé sur la rue et accueillant un cœur verdoyant, perceptible depuis l’espace public. Le groupe scolaire regroupe une école maternelle de trois classes, une école élémentaire de cinq classes, une classe Ulis (unités localisées pour l’inclusion scolaire), un espace pré-post scolaire et un restaurant.

 

L’échelle du projet conserve ainsi son harmonie avec les rues alentour et minimise son impact sur le paysage. Un jeu de toitures végétalisées renforce également l’impression de microcosme où l’enfant pourra grandir dans un lieu privilégié de développement, d’enseignement et d’ouverture, propice à son épanouissement personnel et social.

 

La grande majorité des besoins en chauffage sera assurée par deux chaudières à granulés en bois et le groupe scolaire consommera jusqu’à 90 % d’énergie de moins qu’un bâtiment traditionnel. Pour parvenir à ces économies d’énergie, il faut soigner l’isolation.

 

Côté architectural, « les bardages en bois et le jeu de toitures végétalisées viendront renforcer l’aspect écologique du groupe scolaire », ajoute Angélique Sternheim de l’agence BPLUSB Architectures, l’architecte du projet. Elle a aussi pensé à l’avenir : deux espaces sont laissés vide sur la partie centrale, qui accueille la cour des deux écoles. Ces espaces « sont aux dimensions d’une salle de classe ». « Si besoin d’une classe de plus, ajoute l’architecte. Il suffira de bâtir une cloison et de faire quelques aménagements. »

 

Le coût total de ce projet est de 5,7 M€. Grand Paris Aménagement participe à hauteur de 50% et la ville a reçu des subventions du département (1,2 M€), de la région (1,6 M€ de la Région) au titre des projets  100 quartiers innovants et écologiques.

 

L’opération d’aménagement des Meuniers est un quartier mixte de 30 hectares qui conserve environ 35 % d’espaces verts et se caractérise par des engagements forts en matière de développement durable : cheminements doux, jardins familiaux, bâtiments passifs, auto-partage, coulées vertes. Ces espaces de respiration oxygéneront les 1000 logements à terme, la zone d’activités de quatre hectares (avec notamment PME/PMI et artisans), les équipements publics (école, gymnase, centre technique municipal…) et les commerces programmés.

 

Mis à jour le 19 novembre 2019.

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :