notre actualité

Territoire Grand Paris Seine Amont

14 novembre 2017

#FPU2017 VILLE INCLUSIVE PERMACULTURE REEMPLOI

Les équipes de Grand Paris Aménagement et de l’Etablissement public Orly Rungis Seine Amont désormais fédérés ont présenté trois projets ambitieux lors de cette édition 2017 du Forum des projets urbains : la ZAC Gagarine Truillot et la démarche d’innovation sociale qui sous-tend le projet urbain, les Ardoines et la logistique en coeur de ville et le projet Cycle Terre à Sevran.

#FPU2017 ville inclusive permaculture reemploi

La ZAC Gagarine Truillot à Ivry-sur-Seine

 

Située dans le secteur du centre-ville d’Ivry-sur-Seine et inscrite dans l’un des périmètres stratégiques de l’Opération d’intérêt national, la Zac Gagarine Truillot a pour objectif de reconnecter le quartier au reste de la ville, de reconquérir les espaces publics et de développer la mixité (fonctionnelle et sociale). Construite à partir des années 1960, la Cite Gagarine-Truillot, borde les voies ferrées du RER C à l’ouest ; elle fait face à l’opération Ivry-Confluences située de l’autre cote du faisceau ferroviaire.

 

 

Inscrit en Quartier Politique de la Ville, le projet urbain prévoit la démolition de l’immeuble Gagarine (376 logements dont le processus de relogement est entamé), la réhabilitation des immeubles Truillot, la réalisation de la ZAC, un programme des équipements publics et la requalification de la copropriété Raspail. Ce secteur bénéficiera du prolongement du quai du RER C et du nouvel accès Saint Just. A plus long terme, le franchissement de la voie ferrée prévu dans le cadre de la ZAC Ivry Confluence permettra les liaisons est-ouest, entre les 2 quartiers réaménagés.

 

 

Intervenants

Carmen Santana, architecte urbaniste de l’agence Archikubik, mandataire du groupement

Sandy Messasoui, directeur de projet Grand Paris Aménagement /EPA ORSA

Romain Marchand, premier maire adjoint 
au développement urbain , économique-emploi

 

 

Les Ardoines à Vitry-sur-Seine

 

A 3 km de Paris, à Vitry-sur-Seine, les Ardoines représentent un territoire de 300 ha en bord de Seine, partiellement occupé par des installations ferroviaires et de production énergétique dont la restructuration permettra la libération de foncier en quantité importante. Aux Ardoines se trouvent aussi de grandes entreprises industrielles, telles qu’Air Liquide ou Sanofi, premier groupe pharmaceutique français et acteur important du biocluster francilien qui, avec 400 établissements de PME-PMI, totalisent 9 000 emplois et forment un eco-systeme vivant et dynamique.

 

Un hôtel logistique de 35 000 m² va être construit par la Sogaris dans la ZAC des Ardoines à Vitry. Ce sera l’une des premières réalisations de cet espace de 49 ha.

Pendant longtemps, les entrepôts de logistiques ont été relégués dans des zones éloignées des villes et plutôt moches. Avec le Grand Paris, l’EPA ORSA et la Sogaris souhaitent changer la donne.

 

Ce bâtiment de 35 000 m² sera l’un des premiers livrés sur cet espace de 49 ha aménagé autour de la future gare du Grand Paris express et ultra-connecté (RER C, T Zen 5, pôle bus, A 86). Ce projet de 50 millions d’euros a été conçu avec un parti pris : remettre la logistique au cœur de la ville et intégrer un réseau de sites afin de « mieux organiser les flux de marchandises pour lutter contre la déréglementation climatique ».

 

A Vitry, le futur équipement mixte, situé au cœur d’un nouveau quartier construit autour de la future gare du Grand Paris express, se veut innovant : il mêlera en effet 20 000 m² dédiés à la logistique, 10 000 m² au premier étage pour les activités des TPE et PME, 5 000 m² de tertiaire et intégrera des espaces « récréatifs » avec des entrées de showrooms et de magasins en rez-de-chaussée ainsi qu’une toiture d’1 ha d’agriculture urbaine dont les fruits et légumes seront vendus au niveau local.

 

 

Intervenants

Jean-Claude Kennedy, maire de Vitry

Michel Leprêtre, Président de l’EPT 12

Jonathan Sebbane, directeur général de Sogaris

Anne Maikovsky, directrice de la Direction territoriale Seine Amont Grand Paris Aménagement

 

 

Cycle Terre à Sevran

 

Le projet « Cycle terre » consiste à utiliser la terre comme matériau de construction de la ville. Il s’agit de réutiliser les terres excavées du Grand Paris Express pour en faire de nouveaux matériaux de constructions utilisables à proximité immédiate des chantiers du réseau de transports. La première expérimentation de Cycle Terre verra le jour à proximité de l’emplacement de la future gare « Sevran – Livry » de la ligne 16. Les terres extraites pour la réalisation de cette gare seront d’abord triées en fonction de leur composition, puis réutilisées pour créer quatre type de matériaux (brique, panneaux d’argile, terre allégée, enduits). Ces nouveaux matériaux alimenteront l’opération d’aménagement « Sevran Terre d’Avenir ».

 

Cycle Terre permettra de limiter l’impact et l’empreinte écologiques de deux projets majeurs pour le territoire (le réseau de transport et le projet d’aménagement urbain), tout en assurant la disponibilité de matériaux de construction, dans un contexte de raréfaction des ressources. Le projet s’inscrit dans une logique d’économie circulaire, et permet d’optimiser l’utilisation des ressources naturelles, limiter les déchets générés tout en créant de la valeur économique, sociale et environnementale.

 

Plusieurs partenaires sont engagés dans ce projet ambitieux impulsé par Grand Paris Aménagement, et la ville de Sevran, visant à créer une filière de matériaux en terre. Quatre laboratoires de recherche (Laboratoire IFFSTAR, CraTERRE, Amaco et Sciences Po Paris) un cabinet d’architecture (Joly et Loiret Architectes)  un promoteur immobilier (Quartus) et un organisme de formation (Compétences Emploi) y prennent part. Le CSTB (Centre scientifique et technique du Bâtiment) et la Société du Grand Paris en sont également partie prenante.

Le projet Cycle terre ambitionne de devenir le premier exemple de production industrielle de matériaux en terre en lien avecune opération d’aménagement. Il lauréat de l’appel à projet Européen « Urban innovative Actions ».

 

 

Intervenants

Stéphane Gatignon, maire de Sevran

Magali Castex, directrice de projet Grand Paris Aménagement

 

Mis à jour le 14 novembre 2017.

 

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :