notre actualité

Territoire Grand Paris Ouest

23 septembre 2017

UNE CHARTE ÉCOQUARTIER AUX MEUNIERS

Samedi 23 septembre à Bessancourt, le quartier des Meuniers s’est doté de la Charte EcoQuartier, signée par le maire Jean-Christophe Poulet et Véronique Levildier, directrice territoriale Grand Paris Ouest de Grand Paris Aménagement. Cette signature a marqué une journée d’échanges avec les habitants dans le cadre du mois de la citoyenneté et du développement durable de la ville.

L’opération d’aménagement des Meuniers est un quartier mixte de 30 hectares qui conserve environ 35 % d’espaces verts et se caractérise par des engagements forts en matière de développement durable : cheminements doux, jardins familiaux, bâtiments passifs, auto-partage, coulées vertes. Ces espaces de respiration oxygéneront les logements, la zone d’activités de quatre hectares (avec notamment PME/PMI et artisans), les équipements publics (école, gymnase, centre technique municipal…) et les commerces programmés.

Au minimum, les constructions seront toutes certifiées Habitat et Environnement. A noter que 25 % des 900 logements devront respecter la norme Bepos qui atteste la qualité de « bâtiment passif  » (ne dépensant pas plus d’énergie qu’il n’en produit). Les premiers logements sont construits. L’opération sera livrée en 2021/2022.

 

Quels sont les engagements de la Charte EcoQuartier ?

Dimension « Démarche et Processus »

Engagement 1 : Réaliser les projets répondant aux besoins de tous en s’appuyant sur les ressources et contraintes du territoire

Engagement 2 : Formaliser et mettre en œuvre un processus participatif de pilotage et une gouvernance élargie créant les conditions d’une mobilisation citoyenne

Engagement 3 : Intégrer la dimension financière tout au long du projet dans une approche en coût global

Engagement 4 : Prendre en compte les pratiques des usagers et les contraintes des gestionnaires tout au long du projet

Engagement 5 : Mettre en œuvre, à toutes les étapes du projet et à l’usage, des démarches d’évaluation et d’amélioration continue

 

Dimension « Cadre de Vie et Usages »

Engagement 6 : Travailler en priorité sur la ville existante et proposer des formes urbaines adaptées pour lutter contre l’étalement urbain

Engagement 7 : Mettre en œuvre les conditions du vivre-ensemble et de la solidarité

Engagement 8 : Assurer un cadre de vie sûr et qui intègre les grands enjeux de santé,

notamment la qualité de l’air
Engagement 9 : Mettre en œuvre une qualité urbaine, paysagère et architecturale

Engagement 10 : Valoriser le patrimoine (naturel et bâti), l’histoire et l’identité du site

 

Dimension « Développement territorial »

Engagement 11 : Contribuer à un développement économique local, équilibré et solidaire u

Engagement 12 : Favoriser la diversité des fonctions et leur proximité

Engagement 13 : Optimiser l’utilisation des ressources et développer les filières locales et les circuits courts

Engagement 14 : Favoriser les modes actifs, les transports collectifs et les offres alternatives de déplacement

Engagement 15 : Favoriser la transition numérique vers la ville intelligente Dimension « Environnement et Climat »

Engagement 16 : Produire un urbanisme permettant d’anticiper et de s’adapter aux risques et aux changements climatiques

Engagement 17 : Viser la sobriété énergétique et la diversification des ressources au profit des énergies renouvelables et de récupération

Engagement 18 : Limiter la production des déchets, développer et consolider des filières de valorisation et de recyclage dans une logique d’économie circulaire

Engagement 19 : Préserver la ressource en eau et en assurer une gestion qualitative et économe

Engagement 20 : Préserver et valoriser la biodiversité, les sols et les milieux naturels

 

Mis à jour le 23 septembre 2017.

 

Ces articles pourraient également vous intéresser :