notre actualité

Vie de Grand Paris Aménagement

19 mars 2016

APRÈS CETTE 27e EDITION DU MIPIM « FRANCE IS BACK »

Les acteurs du Grand Paris et Grand Paris Aménagement ont fait l’actualité lors du MIPIM 2016. Deux annonces l’illustrent.

Après cette 27e édition du MIPIM

 
Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, est venu inaugurer le pavillon du Grand Paris et a annoncé que Grand Paris Aménagement serait associé au pilotage du concours des hubs du Grand Paris. « Nous sommes heureux de nous voir associer par Emmanuel Macron et Manuel Valls au pilotage de ce concours des hubs du Grand Paris » se félicite Thierry Lajoie. « Nous sommes mobilisés auprès de l’Etat, auprès du préfet de région Jean-François Carenco, auprès de la Métropole du Grand Paris et de son président Patrick Ollier et auprès de la Société du Grand Paris et de son président Philippe Yvin ». Autre actualité d’importance, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile-de-France, aux côtés de Jérôme Chartier, premier vice-président et de Geofroy Didier, vice président en charge du logement, est venue inaugurer le pavillon Grand Paris et a souligné la vitalité et les potentiels des projets en cours. Anne Hidalgo, maire de Paris venue participer à une grande conférence sur la candidature aux Jeux Olympiques était également présente aux côtés de Jean-Louis Missika, adjoint à l’urbanisme.

 

Autre moment fort de l’actualité de Grand Paris Aménagement au MIPIM, la convention signée entre Thierry Lajoie, Olivier Wigniolle, directeur général d’Icade et Hervé Manet membre du comité exécutif d’Icade en charge du pôle promotion portant sur l’étude de la requalification de grands parcs d’activités, en s’appuyant sur l’exemple de Paris Nord 2. « C’est un sujet important pour demain ; nous sommes aménageurs de ce parc et Icade en est l’un des plus importants propriétaires » a expliqué le président de Grand Paris Aménagement au journal Immoweek. « Ce territoire est dynamique, de nombreux projets neufs sont envisagés sur ce couloir naturellement attractif d’entrée de l’Europe continentale. Mais, les opérations et programmes immobiliers existants risquent de devenir obsolètes. La question posée est la même que celle posée pour la rénovation urbaine des quartiers : quelle transformation, quelle rénovation peut-on proposer à ces parcs d’activités dont la qualité du bâti, la performance énergétique, la qualité des services ou encore la mixité des fonctions, ne sont plus à la hauteur ? ». Il conclut : « il ne s’agit rien de moins que de la transition écologique des territoires. Nous sommes ici au cœur de la COP21. Cette convention d’étude est en place pour notre avenir commun. Cela fait de nous un aménageur responsable et Icade un propriétaire avisé ».

 

Après cette 27e édition du MIPIM « France is back »

Mis à jour le 18 mars 2016.

Ces articles pourraient également vous intéresser :